Scroll-downicon-faxLogoicon-mailScroll-downicon-phoneScroll-downScroll-down

Het Wilgenbroek

Helleborus VIV Victoria
Discover more

Une passion partagée pour les plantes d’Helleborus unit la famille Van Paemel dont la deuxième génération a également rejoint la société avec enthousiasme. Un avenir assuré ! En tant que pionnier dans la production d’Helleborus et en tenant compte des désirs du consommateur, le responsable, Thierry, a un pas d’avance sur le marché. “Nous avons fait d’une plante pérenne, un produit de fleuristerie”, raconte Thierry avec fierté.

La spécialité de la maison: l’Helleborus
Fondée en 1985 dans un paysage naturel de marécage avec des saules centenaires, la société ‘Het Wilgenbroek’ est spécialisée dans les plantes pérennes spéciales dont la qualité doit satisfaire l’amateur de plantes le plus exigeant.
Ce fut la passion pour leur plante préférée, l’Helleborus, qui conduisit Thierry et Anneke Van Paemel à disposer d’un assortiment exceptionnel d’Helleborus. “Nous avons un exemplaire de chaque variété d’Helleborus dans notre entreprise”, raconte Thierry fièrement. “Nous nous occupons nous-mêmes des sélections afin d’introduire de jeunes plants sur le marché. Il y a 15 ans, nous avons commencé la sélection d’Helleborus”, se rappelle Thierry. “Entre-temps, nous avons une centaine de variétés dans notre assortiment.”  La sélection s’effectue dans l’entreprise, sur le site de Hertsberge. L’entreprise y possède 2 ha, dont 7 000 m2 sous verre.
“La génération actuelle d’Helleborus fleurit à partir de la première année. Cela apporte une réelle valeur ajoutée au sein du marché floral qui recherche constamment de nouveaux produits. En fait nous avons changé une plante pérenne en produit pour fleuristerie,” conclut Thierry.  

 

Les plantes pérennes font le lien avec le consommateur
L’Helleborus est clairement la spécialité du producteur ‘Het Wilgenbroek’. Sur un autre site d’une superficie de 10 ha, l’entreprise propose un large assortiment de plantes pérennes destinées à la vente aux particuliers. “Il s’agit d’un choix réfléchi”, déclare Thierry, “c’est ainsi que nous nous imprégnons des souhaits de nos clients. En ayant un lien direct avec le consommateur, nous pouvons mieux suivre les évolutions du marché et adapter notre assortiment aux désirs de nos clients.”  ‘Het Wilgenbroek’ attache une importance primordiale à sa clientèle. En plus de son site internet soigné et de l’édition d’une lettre d’information, l’entreprise ouvre régulièrement ses portes.. “Nos journées ‘portes ouvertes’ ont lieu en février. C’est un moment idéal pour permettre à nos clients d’apercevoir la floraison exceptionnelle de notre assortiment d’Helleborus.”

 

Le marché
“Nous fournissons des jeunes plants d’Helleborus à des productions à travers le monde entier”, c’est ainsi que Thierry résume sa clientèle. “Les marchés les plus importants sont le Japon, la  Scandinavie, la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie, les États-Unis, les pays de l’ex-Yougoslavie, l’Afrique du Sud, la Chine et la Corée du Sud”.

 

Développement durable et recherche
Une entreprise d’avenir pense en terme de développement durable, ‘Het Wilgenbroek’ aussi. L’entreprise est donc membre du VMS (Vlaams Milieuplan Sierteelt/Projet pour l’environnement flamand horticole) et du MPS (Milieu Project sierteelt/Projet pour le milieu horticole). Le VMS est une initiative des organisations professionnelles qui vise à stimuler les producteurs à travailler en culture écologique. Pour que le label écologique obtenu par les entreprises soit reconnu au niveau international, une coopération a été conclue avec le MPS néerlandais. Les efforts soutenus ont permis à ‘Het Wilgenbroek’ de détenir, depuis 10 ans, un label A du MPS.
‘Het Wilgenbroek’ continue à prendre des initiatives sur le plan du développement durable. “Au sein de l’entreprise, des tests sont en cours pour la lutte biologique à base de micro-organismes afin de fortifier les racines des plantes,” précise Thierry. Un projet de recherche de l’IWT (Insituut voor Innovatie door Wetenschap en Technologie/Institut pour l’innovation par la science et la technologie) est également en cours. “La production d’Helleborus est une culture de serre froide, donc peu énergivore. Le projet actuel nous permet de rechercher les différentes façons d’utiliser l’Helleborus”, explique Thierry.

 

L’avenir
“La culture de l’Helleborus est récente, le marché est grandissant et présente donc une possibilité de forte croissance pour ‘Het Wilgenbroek’, raconte Thierry. Nous nous sommes spécialisés dans les produits particuliers et non en vrac. En tant que pionnier, nous avons une longueur d’avance dans la production d’Helleborus à l’échelle internationale.” Les enfants, Tom en Tineke, l’ont également compris. Tous deux ont rejoint la société, garantissant ainsi son avenir. Tom a opté pour une formation horticole, Tineke s’est spécialisée dans les sciences sociales. Ils forment ainsi un tandem parfait pour innover au niveau production tout en prenant soin de leur clientèle. Simon D’hoore, le beau-fils, a aussi rejoint l’équipe et se concentre principalement sur l’aspect commercial et marketing de l’entreprise.
Pour Thierry,  “les nouveaux défis se situent au niveau des techniques de culture, car beaucoup de découvertes sont encore à faire. Nous voulons également partager des informations avec nos clients. La production d’Helleborus est une culture froide spécifique : en informant nos clients au sujet de l’éclairage idéal et des apports en engrais, nous espérons améliorer les résultats.”

L’entreprise en chiffres :

  • Employés :

    • 4 gérants

    • 4,5 employés à plein temps

    • Etudiants pendant les vacances

  • Plantes

    • Culture de plantes pérennes et d’arbustes. Spécialisé dans la sélection et la culture de plantes Helleborus destinées à la grande distribution. Aussi bien pour les jeunes plantes (matières premières pour d’autres obtenteurs) que pour les produits finaux (plantes en fleurs) pour les jardineries et pépinières.

    • Nombre total de plantes : environ 200 000 sur base annuelle.

  • Superficie de l’entreprise

    • 1 ha sous serre froide

    • 1 500 m² en containers

    • 12 ha en pleine terre à ciel ouvert

  • Exportation : 70 % du chiffre d’affaires

    • 60 % marché européen

    • 10 % marché asiatique

    • 30 % marché belge

  • L’avenir

    • Investissements : plus de conteneurs, amélioration de la serre pour les croisements, optimalisation de l’espace de vente pour les jardineries, transfert de connaissances pour la deuxième génération et les employés

    • Nouveaux marchés : l’Europe de l’Est et la Russie

    • Innovations : nouvelles recherches en techniques d’élevage et de production.