Scroll-downicon-faxLogoicon-mailScroll-downicon-phoneScroll-downScroll-down

Les Floralies gantoises reconnues au patrimoine immatériel flamand

Le ministre flamand de la culture, Jan Jambon, a récemment reconnu les Floralies gantoises comme patrimoine immatériel. Cette reconnaissance valorise l'événement entier, le jury ayant apprécié que les traditions autour des Floralies soient également tournées vers l'avenir grâce à l'innovation et au lien avec les générations futures. Cette reconnaissance arrive à point nommé, car le 1er mai 2020, Gand se prépare à une nouvelle édition des Floralies.

Près de 150 ans
Les Floralies gantoises sont organisées depuis 1873 par la Société Royale d’Agriculture et de Botanique (K.M.L.P.) de Gand. Il s'agit donc d'un patrimoine immatériel de longue tradition, qui implique de nombreuses personnes. Cette tradition est transmise de génération en génération et chérie par de nombreuses familles. Toute une "communauté" s'est donc développée autour des Floralies. En plus des Floralies elles-mêmes, cela se traduit par de nombreuses activités intermédiaires telles que des tapis de fleurs et des expositions de fleurs et de plantes en Belgique et à l'étranger.

Prêts pour l'avenir
Les Floralies gantoises s'inscrivent dans le cadre de l'attention croissante portée à la nature et au vert. De nombreuses activités sont également prévues pour les enfants. Le jury a apprécié le fait que l'événement soit axé sur l'innovation et qu'il collabore avec l'école agricole et horticole locale. Après tout, enthousiasmer les jeunes pour la floriculture et l'horticulture est le meilleur moyen de maintenir la tradition vivante.

Floralies gantoises 2020
C'est un grand honneur pour les Floralies gantoises 2020 de recevoir cette reconnaissance et cela signifie également un coup de pouce pour la 36e édition qui aura lieu du 1er au 10 mai 2020 au centre de conférences ICC, au hall des Floralies et au « Kuipke » de Gand. Plus de 500 000 fleurs et plantes décoreront le grand jardin intérieur de 1,5 ha et le sentier de découverte d’une longueur de 1,5 km.

Cette exposition quadriennale est liée à la durabilité, à l'art floral et à l'avenir du "vert dans la ville" et a pour thème central en mai 2020 "Mon paradis, mon jardin terrestre". L'acteur flamand Wim Opbrouck est le visage de la campagne.