Scroll-downicon-faxLogoicon-mailScroll-downicon-phoneScroll-downScroll-down

Gediflora

Gediflora
Discover more

Gediflora est un acteur d’envergure mondiale dans le domaine de l’amélioration et de la multiplication des chrysanthèmes. « Notre garantie d’uniformité est un atout de taille », souligne Elien Pieters, la gérante. « Notre activité principale consiste en la production de jeunes plantes. Nous voulons toutefois rester au plus près du marché et assurer la promotion du chrysanthème. C’est la raison pour laquelle nous commercialisons un vaste assortiment, avec des variétés et des familles uniques sous la marque Belgian Mums®, ‘mum’ renvoyant à l’abréviation de la dénomination anglaise chrysanthemum. »
 

« Mon père m’a appris à rêver, penser, oser, agir et persévérer. C’est également le principe que je veux appliquer à notre fonctionnement quotidien. Cela nous aide à rester novateurs et à résoudre nos problèmes de manière créative. » Elien Pieters - gérante

Historique
En 1952, le maraîcher Georges Pieters abandonne les salades et les tomates pour se consacrer aux chrysanthèmes en pot. Grâce à sa passion, son ardeur et son enthousiasme, son entreprise prospère rapidement. En 1982, son fils Dirk Pieters reprend l’entreprise et poursuit le développement de Gediflora avec son épouse Christine. L’entreprise se concentre désormais sur l’amélioration et la multiplication des chrysanthèmes en pot. En 1991, les premières variétés commerciales propres arrivent sur le marché. Depuis 2013, la troisième génération est à la barre : Elien Pieters, la fille, est la nouvelle gérante de Gediflora, et est bien décidée, avec son mari David Daenens, à ce que son entreprise reste parmi les meilleures et les plus grandes entreprises d’amélioration et de multiplication des chrysanthèmes en pot.

L’amélioration, le cœur de l’activité
Au total, 3 hectares de serres et 14 hectares de champs de test et de production composent le lieu de travail d’une équipe motivée de 38 collaborateurs fixes. « Nous nous concentrons sur l’amélioration des chrysanthèmes, et nous sommes très critiques avant de reprendre de nouvelles variétés dans notre assortiment », souligne Elien. « Chaque année, nous testons environ 30 000 semis sur nos champs. Nous réalisons ensuite une sélection en ne gardant que les meilleures plantes. Ce n’est que si la plante passe plusieurs années de test avec brio qu’elle est commercialisée comme variété de production à part entière. Nous prévoyons plusieurs cycles de test par nouveauté, ce qui fait qu’il faut sept ans avant qu’un semis soit disponible comme variété commerciale. Chaque année, cela représente 5 à 10 nouvelles variétés. Et pour proposer de beaux lots uniformes, nous misons fortement sur des mesures d’hygiène très strictes », ajoute Elien.

Boutures
« La production et la sélection des semis se font en Belgique. Pour les boutures, nous faisons appel à des partenaires au Brésil, en Afrique et en Amérique, qui produisent des boutures de façon ininterrompue entre la mi-janvier et la mi-juillet. Les boutures arrivent ici réfrigérées, et nous réalisons un contrôle de qualité approfondi dès leur arrivée. Environ 30 % de ces boutures sont vendus non enracinés, les 70 % restants sont enracinés ici en deux à trois semaines dans des cubes d’enracinement. Cela permet la manipulation sans que le cube ne casse, ce qui interromprait la croissance », explique Elien. « En outre, ce type de cubes permet le rempotage machinal. »

Qualité garantie
Gediflora a obtenu la certification du système Naktuinbouw Elite, qui permet de reconnaitre la grande qualité et la valeur ajoutée des producteurs. « Nous obtenons également à chaque fois le meilleur score dans le système de qualification MPS. Depuis 2015, nous sommes officiellement certifiés MPS-GAP », ajoute Elien avec fierté.

Durabilité
« Nous accordons une grande importance à une production durable. Outre l’évidente récupération des eaux de drainage, nous avons des panneaux solaires et nous récupérons depuis peu la chaleur résiduelle des fours d’incinération de Roulers », explique Elien. « Et ce n’est pas tout. Nous sommes les pères fondateurs de Benefits of nature, qui permet aux entreprises horticoles de calculer leur empreinte écologique », poursuit-elle.

Belgian Mums
L’assortiment Gediflora est commercialisé sous la marque Belgian Mums®. « Nous avons choisi ce nom par analogie avec le terme ‘chrysanthemum’, et pour évoquer nos racines belges. Les principales caractéristiques des Belgian Mums sont une génétique unique, une floraison uniforme, une belle forme ronde, une grande qualité de la plante, la souplesse de la plante et la résistance accrue aux maladies. Grâce à ces caractéristiques uniques, les Belgian Mums offrent également une garantie de qualité et de rendement accru pour le producteur. Il s’agit en effet de variétés faciles à cultiver, qui nécessitent moins de travail, avec une probabilité de vente de 100 % », conclut Elien.

En contact avec le marché grâce à la production propre
« Notre activité principale est l’amélioration, mais pour rester en contact avec le marché et le produit fini, nous cultivons aussi une petite quantité de chrysanthèmes. Nous conservons ainsi nos connaissances au niveau de la plante, et nous pouvons davantage miser sur la promotion et le marketing du chrysanthème comme produit fini », explique Elien. « De la sorte, nous voyons tout de suite comment réagit le marché à nos produits. »

L’entreprise en chiffres

  • Travailleurs :

    • 2 gérants

    • 38 collaborateurs fixes

    • 40 saisonniers environ

  • Superficie de l’entreprise

    • 10 ha de pleine terre

    • 4 ha de conteneurs en plein air

    • 3 ha de serres

    •  

  • Export : > 90 % du chiffre d’affaires  

    • USA & Canada : 38 % des boutures

    • Europe : 44 %

      • Pays-Bas : 27,8 % du marché européen

      • Belgique : 18,2 % du marché européen

      • Allemagne : 16,2 % du marché européen

      • France : 11,5 % du marché européen

      • Les 26,2 % restants du marché européen sont répartis sur la Scandinavie, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche, la Suisse, la Hongrie, etc.

    • 14 % pour le reste du monde

  • Nombre de variétés

    • 140 races commerciales pour le marché européen

    • 100 races commerciales pour le marché américain et canadien